Travailler – accueillir
Travailler – accueillir

Greentech Euratechnologies

59000 LILLE - Nord - Hauts-de-France

BÂTIMENT / LOGEMENT

Le projet est situé dans la ZAC des Rives de la Haute Deûle dans le quartier de Lomme Euratechnologies à Lille. L’opération prend place sur le pourtour du grand jardin d’eau, pièce maitresse du plan d’urbanisme dessiné par l’atelier de Jean-Pierre Pranlas-Descours, et qui s’étend entre l’usine Le Blan-Lafont réhabilitée, et le quai Hegel qui borde le canal de la haute Deûle. Le génie du lieu est d’associer la monumentalité de la mise en scène de l’ancien grand château de l’industrie Le Blan-Lafont et l’univers poétique du jardin d’eau, magnifique dramatisation de la gestion naturelle des eaux du quartier des rives de la Haute Deûle. Le devenir de cette pièce urbaine tient aujourd’hui à la qualité du cadre bâtit qui achèvera sa composition en pourtour de la grande pelouse d’Euratechnologies. L’architecture du projet du lot RHD-8A est indissociable de ce cadre. Par le choix de ses dimensions, la simplicité et la sophistication de son dessin, il reprend la volonté de conserver l’échelle industrielle qui fait la particularité de ce site, mais également son esprit, par la force de sa présence, la réminiscence de sa modénature et de sa minéralité passé par le filtre du contemporain. C’est ici la rencontre de Tereneo, promoteur ayant assis sa réputation sur des ouvrages tertiaires en structure bois, et un site, mis en scène par son urbaniste et son aménageur, dont la terre cuite, constituant architectural historique et contemporain assure l’unité de cette partie de ville. Bois + terre-cuite : Cette union nous plait car elle raconte une histoire contemporaine des lieux. Nous, architecte, la relayons avec notre propre interprétation pour offrir des espaces de travail confortables et innovants dans un quartier nourri d’histoire industrielle et résolument tourné vers l’avenir grâce l’économie numérique qui donne aujourd’hui vie à cet ensemble urbain.

Catégorie Bâtiment / logement
Numéro de projet1789
Adresse du projet 59000 LILLE
Date de candidature27/02/2019

Bâtiment / logement

Détail projet

Surface totale du bâtiment en m² : 8500
Coût total en € HT (hors foncier, hors VRD) : 12630000

Structure bois du bâtiment

Structure verticale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau ossature bois
Poteau poutre

Structure horizontale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau de bois massif (CLT collé ou CLT cloué)

Charpente :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Charpente bois lamellé-collé

Revêtement bois extérieur

Revêtement bois ou dérivés :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinitionTraitements de préservation
Bardeau boisEPICEA (sapin du nord)

Revêtement minéral :

Produit
Bardeau terre cuite
Brique

Autre revêtement métallique :

Produit
Alu

Menuiserie intérieure et extérieure

Menuiserie extérieure :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinition
Menuiserie boisMELEZE

Isolation des murs

Isolation de la toiture

Approche environnementale : L’écriture architecturale unitaire du bâtiment, s’adapte sur chaque façade par de subtiles variations dans leur dessin et leur composition. Cette différenciation répond à la fois à des statuts urbains différents (façade principale sur grande pelouse / arrière sur allée piétonne), ainsi qu’à leur orientation cardinale (N-E et N-O / S-E et S-O). Le bâtiment est certifié BPos : Bâtiment à Energie Positive, un travail précis a d’abord été mené sur les performances thermiques de l’enveloppe où le remplissage par ossatures bois trouve tout son intérêt. Les façades étant fortement isolées, l’écriture architecturale du bâtiment joue avec l’épaisseur du complexe de façade, et le degrés d’ouverture, plus ou moins vitré, en fonction de leur exposition bioclimatiques. La pose des menuiseries au nu intérieur pour les façades à dominantes sud et la pose au nu extérieur pour les façades à dominante nord est travaillée par un sertissage de la baie avec des panneaux bois. Utilisé en tant qu’ébrasement en façades Sud, le bois révèle l’épaisseur et la nature de l’enveloppe tandis que le remplissage dans la continuité des châssis en façades nord permet de maitriser graduellement le degré d’ouverture d’étage en étage. L’emploi du bois en structure et en ossature, est plus qu’une demande de notre client. C’est une opportunité saisie dans le projet pour réduire le temps de chantier, et travailler sur des logiques de préfabrication permettant de satisfaire également les délais et impératifs économiques de l’opération. L’énergie est produite par une centrale photovoltaïque qui recouvre toute la surface de la toiture. Le confort d’hiver et d’été est assuré par l’action combinée du système de ventilation et des panneaux rayonnants suspendus, tous deux réversibles chaud-froid, et dont l’action est régulée et coordonnée sur sondes secteur par secteur.

Descriptif technique : Le projet est constitué d’une assise en structure béton pour l’installation des deux niveaux de parking semi-enterrés et du hall jusque la dalle basse du niveau R+1. Les noyaux en élévation comprenant les cages d’escalier, d’ascenseur et les sanitaires participent au contreventement de la structure bois. A partir de ce niveau la structure bois est déployée jusqu’en toiture et se compose des éléments suivants : Structure primaire en poteaux-poutres bois lamellé collé, qui portent les planchers en dalles de CLT sur une trame serrée. La conception sur une trame serrée permet dans ce cas précis à la fois de renforcer la présence visuelle de la structure et de réaliser une économie substantielle sur le volume de bois mis en œuvre pour les planchers CLT entre niveaux. Les planchers CLT supportent un complexe de faux-plancher technique qui permet également un passage des réseaux dans son épaisseur. Le rôle des panneaux CLT est multiple : rôle structurel (support des charges de planchers et contreventement des plans horizontaux), rôle de coupe-feu entre niveaux (épaisseur dimensionnée en fonction des exigences de sécurité incendie (les panneaux mis en œuvre sont également stables au feu 01h00), rôle esthétique (panneaux de qualité industrielle visible laissés apparents) et rôle acoustique (l’apport de masse des panneaux est pris en compte dans le calcul d’isolement acoustique entre niveaux). La structure secondaire est constituée de murs à ossatures bois, formant façade mur manteau et posés en applique de la structure primaire. Les murs ossature bois sont composés des éléments suivants (en partant de l’intérieur vers l’extérieur) : parement intérieur plâtre, contre ossature métallique isolée, pare-vapeur, panneau OSB, ossature bois + isolation laine minérale, pare-pluie, lattage vertical, lattage horizontal support de tuiles, tuiles terre cuite de type tuiles plates. Sur les espaces de bureaux, les poteaux, les poutres et les sous-faces de dalles bois sont laissées apparentes et structurent le projet architectural intérieur. Cette lecture didactique des assemblages laissés à nu place un rapport direct et didactique entre l’utilisateur et l’architecture du bâtiment et confère une ambiance à la fois chaleureuse et contemporaine aux espaces de travail grâce à la matérialité bois.

Acteurs du projet

Maître d'ouvrage (1)

Maître d'ouvrage - Promoteurs immobiliers privés

TERENEO (59)

Etudes et ingénieries (2)

Maître d'œuvre - Architecte mandataire

Béal & Blanckaert architectes (59)

Bureau d'études structure bois

INGEBOIS STRUCTURES (59)

Entreprises des lots bois (2)

Menuisier

BILLIET Menuiserie (59)

Constructeur bois

CREATION BOIS CONSTRUCTION (59)




* : L'entreprise n'est plus active
Retour à la liste