Aménager
Aménager

Chevalement bois - Puits d'extraction d'ardoise N°3

49370 LA POUËZE - Maine et Loire - Pays de la Loire

AMÉNAGEMENT BOIS

Aménagement exterieur

Cet édifice est la réplique exacte du chevalement préexistant, érigé en bois de Pitchepin en 1922 par les Ardoisière de l'Anjou pour l'extraction de l'ardoise. Le chevalement restera en service jusqu'en 1976. De par l'intérêt que représente ce patrimoine de l'histoire industrielle, le chevalement est inscrit au titre des Monuments Historiques le 16 Mars 1999. Sous l'impulsion de la commune de La Pouëze et de la Fondation du Patrimoine, une souscription publique et une mission de diagnostic est lancée en 2009 en vue de sa réhabilitation. Malheureusement, du fait de son mauvais état, il s'effondre en Février 2011. Toutefois, les fonds réunis (Fondation du patrimoine, DRAC, Conseil Régional, Conseil Général, particuliers, etc.) permettent d'envisager une reconstruction à neuf. L'entreprise de charpente Cénomane (72) est retenue pour réaliser les travaux.

Catégorie aménagement bois, aménagement exterieur
Numéro de projet3335
Adresse du projet 49370 LA POUËZE
Date de candidature26/02/2016

aménagement bois

typologie : Culture
Coût total en € HT : 140000

aménagement exterieur

Année de réalisation : 2014
Coût total aménagement extérieur en € HT : 140000
Surface aménagée en m² : 125

Liste des produits :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesTraitements de préservationFinition
Pieux / tuteurs / piquetsCHENE
Bois Français : oui
Notice architecturale : Cet édifice est la réplique exacte du chevalement préexistant, érigé en bois de Pitchepin en 1922 par les Ardoisière de l'Anjou pour l'extraction de l'ardoise. Le chevalement restera en service jusqu'en 1976. De par l'intérêt que représente ce patrimoine de l'histoire industrielle, le chevalement est inscrit au titre des Monuments Historiques le 16 Mars 1999. Sous l'impulsion de la commune de La Pouëze et de la Fondation du Patrimoine, une souscription publique et une mission de diagnostic est lancée en 2009 en vue de sa réhabilitation. Malheureusement, du fait de son mauvais état, il s'effondre en Février 2011. Toutefois, les fonds réunis (Fondation du patrimoine, DRAC, Conseil Régional, Conseil Général, particuliers, etc.) permettent d'envisager une reconstruction à neuf. L'entreprise de charpente Cénomane (72) est retenue pour réaliser les travaux.
Approche environnementale : Le nouveau chevalement a été positionné à l'endroit exact de l'ancien puits d'extraction. Pour la réalisation de celui-ci 35 m3 de bois massif ont été nécessaires. L'utilisation du Pitchepin n'étant pas pertinent avec les filières d'approvisionnement actuelles, le choix de l'essence s'est porté vers le chêne en raison de ses qualités de durabilité naturelle pour une utilisation en extérieur, pour son caractère indigène et pour la disponibilité des sections et des longueurs de pièces. Afin de protéger le bois et de retarder son vieillissement, un traitement préventif hydrofuge additionné avec du pigment noir a été appliqué. Une protection des assemblages et de toutes les pièces de bois horizontales a été réalisée par la mise en oe;uvre de capotages inox. Aujourd'hui, c'est un lieu touristique et pédagogique devenu le témoin historique du passé minier de cette région.

Acteurs du projet

Maître d'ouvrage (1)

Maître d'ouvrage - Services publics

Mairie de La Pouëze (49)

Etudes et ingénieries (4)

Designer / architecte d'intérieur

Ecsb (49)
Economiste : Cabinet E.HUET (49)
ABF : M. Dominique LATRON (SDAP 49) (49)
Aia Ingénierie (Ancien Cert) (49)

Entreprises des lots bois (3)

Charpentier

Charpente Cénomane Sarl (72)
ESBTP (72)
Glot Charpente (72)




* : L'entreprise n'est plus active
Retour à la liste