Apprendre – se divertir
Apprendre – se divertir

CONCEPTION REALISATION DU GROUPE SCOLAIRE DU CHEVALIER SAINT GEORGES

93150 LE BLANC MESNIL - Seine Saint Denis - Ile de France

BÂTIMENT / LOGEMENT

Il nous est clairement apparu la volonté d’inscrire le développement de la Ville du Blanc-Mesnil en général et es Quartiers en renouveau comme celui du futur groupe scolaire Rose Blanc, dans le modèle « New Urbanism » créé en réaction à la charte d’Athènes moderniste. La volonté est donc bien de recréer des quartiers à l’Architecture classique ou traditionnelle où la place de l’Humain, des liens sociaux et des facilités d’échanges est fondamentales. En s’appuyant sur une phrase de TADAO ANDO « Si l’on estime qu’avant d’être architecte, on est d’abord être humain, il faut avant de penser architecte, penser humain » nous avons donc axé notre travail sur un maître mot : RESPECT. - RESPECT DU SITE : accompagner sa mise en valeur, en répondant et interagissant avec le projet de parc urbain en face de la future école Rose Blanc. - RESPECT DU PROGRAMME développé par le maitre d’Ouvrage, notamment concernant les exigences clairement annoncées :  Exigences de sécurité : notamment en créant une hiérarchisation de l’organisation de l’accès du plus public (le parvis extérieur en connexion avec le parc, puis le parvis intérieur déjà protégé en fonction des heures d’ouverture de l’établissement permettant d’accéder aux 3 entrées indépendantes (Maternelle, Élémentaire et l’Accueil de loisirs) au plus privé (locaux internes à chaque activité et espaces extérieurs, cours et préaux, protégés du domaine public pour le bâtiment sur la voie nouvelle.  Exigences de confort : tant par la quantité des espaces et des ambiances voulues à la fois simples, chaleureuses et conviviales. Par la qualité des matériaux et du traitement acoustique des locaux d’enseignement et d’accompagnement (de la restauration dont nous savons bien que le confort lors de la pause méridienne est essentiel, à la grande salle de motricité et bien sur la salle de répétition de l’excellence musicale).  Par la qualité de la lumière, aussi bien naturelle qu’artificielle et le confort et l’agrément visuel qui en découle (…et ce n’est pas exhaustif). - RESPECT DE L’ORGANISATION GENERALE de groupe scolaire en développant cette hiérarchie spécifique des espaces, mélange de circulations et d’activités clairement séparées et de partages de locaux en fonction des horaires. Ainsi, les différents flux/ circulations sont clairement identifiés et séparés, les circulations et escaliers sont généreux et confortables, chaque établissement bénéficiant de circulations dédiées afin d’éviter les croisements non souhaitables.

Catégorie Bâtiment / logement
Numéro de projet6396
Adresse du projet 1-7 Rue Guillaume Apollinaire,
93150 LE BLANC MESNIL
Date de candidature15/03/2021

Bâtiment / logement

Détail projet

Typologie de bâtiment : Neuf
Type de bâtiment : Enseignement ou éducation
Année de livraison : 2020
Surface totale du bâtiment en m² : 4316
Coût total en € HT (hors foncier, hors VRD, hors honoraires) : 14200000
Volume lot bois n°1 - m³ : 815
Coût du lot bois n°1 - € HT : 1583000
Bois Français : oui
Isolations biosourcées (préciser dans le descriptif technique) : oui
Finitions intéreures biosourcées ou géosourcées (préciser dans le descriptif technique) : oui

Structure bois du bâtiment

Structure verticale :

ProduitEssences Zone tempérée (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau ossature boisAuvergne-Rhône-AlpesTraitement Classe 2 (trempage)

Structure horizontale :

ProduitEssences Zone tempérée (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau de bois massif (CLT collé ou CLT cloué)EPICEA COMMUNEuropeTraitement Classe 2 (trempage)

Charpente :

ProduitEssences Zone tempérée (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Charpente industrielleEPICEA COMMUNAuvergne-Rhône-AlpesTraitement Classe 2 (trempage)

Revêtement bois extérieur

Revêtement minéral :

Produit
Pierre collée
Enduit ciment

Menuiserie intérieure et extérieure

Menuiserie intérieure : oui

Isolation des murs

Epaisseur (mm) Isolation entre-montant des murs : 220
Epaisseur (mm) Isolation extérieure des murs : 60

Isolation de la toiture

Epaisseur (mm) Isolation intérieure de la toiture : 300

Approche environnementale : 1.1 Rappel des objectifs Le programme environnemental de l’opération de Conception / Construction du groupe scolaire Rose Blanc du Blanc-Mesnil est basé sur le référentiel QEB Millésime 2015 de 14 cibles. Le programme ne fixe pas de profil de performance environnemental mais fait appel au bon sens de conception. L’objectif étant de ne générer aucun surcoût en termes d’investissement. La maitrise d’ouvrage a la volonté de rechercher des solutions techniques éprouvées et qui limitent les frais de fonctionnement. Une démarche de construction passive exigeante est recherchée. L’objectif que se fixe le groupement sur l’efficacité énergétique est un niveau E3C1 du label E+C-. 1.2 Une approche environnementale transversale Il est évident que dans les choix techniques de mise en œuvre, le confort des occupants a occupé une part centrale du projet du groupe scolaire Rose Blanc. Un bâtiment ne peut être durable s’il n’est pas avant tout confortable et désirable. C’est pourquoi, à aucun moment la performance énergétique n’est contradictoire avec l’objectif de confort et de santé des occupants. Avec une maîtrise des parois froides, une qualité et un renouvellement de l’air optimisé par rapport à des hypothèses comportementales d’usage et de maintenance, une qualité visuelle et une lumière naturelle privilégie, tout sera fait pour rendre le lieu agréable et sain. Le cadre de vie et la végétalisation (cible 1) font partie intégrante de notre projet, ainsi que la réflexion au niveau des espaces verts. L’occupant sera moralisé devra être sensibilisé à son rôle comportemental dans le fonctionnement du bâtiment. Les espaces de vie sont conçus dans ce sens, afin de créer implication et rencontre, qui sont la base de ce mécanisme d’appropriation et de responsabilisation.

Descriptif technique : A) – CHARPENTE : Charpente métallique : - Pour des raisons de modularité et donc pour limiter les murs de refends, le principe de la structure est composé d’une ossature métallique intérieure. - Ossature métallique réalisée en profilés du commerce type IPE ou HEA, assemblages boulonnés. - Structure du type portiques articulés en pieds avec stabilité sur les différentes files. - L’ensemble recevra en usine une couche de peinture antirouille. - Afin d’assurer la stabilité au feu de la structure métallique, mise en œuvre sur les profils métalliques porteurs d’une protection incendie CF – SF ½ H, pour flocage à base de fibre de laine de roche, finition roulée industrielle. Charpente bois : L’ensemble des bois composant la charpente sera traité fongicide insecticide de classe 2 au minimum. Suivant plans, réalisation d’une charpente industrielle en sapin du nord à plusieurs pans et avec une pente de 45° L’ensemble comprendra : - Fermettes industrielles en nombre nécessaire avec un espacement de 600 mm entre axes - ½ fermettes d’arêtiers - Contreventements nécessaires à la stabilité de l’ouvrage (compris poutres au vent) - Pièces de fixation, - Planches de rives traitées classe 3 - Sous face en lambris, sapin du nord finition lasure. Plancher en panneaux massifs : Sur la structure acier, fourniture et pose de plancher en panneaux de bois massif de type CLT, épaisseur suivant note de calcul (tous les planchers intermédiaires entre niveaux). Ces planchers seront fixés sur la structure métallique par l’intermédiaire de pattes métalliques et de boulons. NOTA : L’ensemble des pièces bois composant les éléments de charpente recevront un traitement fongicide insecticide de classe 2 et 3 si nécessaire, pour les éléments restant soumis aux intempéries. Plancher collaborant : Le plancher est composé d’un bac acier profilé à froid galvanisé type COFRAPLUS GO ou similaire, formant coffrage perdu et d’une dalle béton armé d’un treillis soudé. Localisation : Plancher haut du R+1 au droit de la salle de motricité. B) – MUR OSSATURE BOIS : Fourniture et mise en œuvre d’une structure bois en sapin traité fongicide-insecticide, selon les normes NFB 50-100 par trempage, montants tous les 60 cm entre axes, sur lisses hautes et basses (la lisse basse étant classe 3), assemblage par pointes et ancrage au gros-œuvre par pattes à scellement ou autres procédés au minimum de même efficacité (structure préfabriquée en usine). Interposition d’un joint Compriband entre la lisse basse et le socle béton. Remplissage entre montants, par une laine de chanvre de 220 mm d’épaisseur. Voile travaillant assurant le contreventement en OSB résineux NF classé extérieur, de 13 mm, anti-termites. Fourniture et mise en œuvre d’une laine de roche de 60 mm, permettant à la fois d’augmenter le coefficient d’isolation thermique et un déphasage et ainsi améliorer le confort d’été. Pose d’un pare-pluie en extérieur et d’un pare-vapeur en intérieur, ces deux éléments étant posés avec recouvrements nécessaires de façon à assurer une parfaite étanchéité. Chevêtre en sapin traité pour emplacement des menuiseries avec doublage périphérique. Murs de refends en ossature de 45 x 145 mm, remplissage en laine de roche type ROCK MUR 201. Voile travaillant assurant le contreventement en OSB résineux NF classé extérieur, de 13 mm anti-termites (aux deux faces).

Chauffage au Bois : non
Certifications bâtîment : NF Bâtiments tertiaires
Labels bâtiment : E + C -
Certifications produit : PEFC (Gestion forestière durable)

Acteurs du projet

Maître d'ouvrage (1)

Maître d'ouvrage - État ou collectivité (locale et territ)

MAIRIE DU BLANC MESNIL (93)

Etudes et ingénieries (1)

Maître d'œuvre - Architecte mandataire

A5A ARCHITECTES (75)

Entreprises des lots bois (1)

Constructeur bois

OBM CONSTRUCTION (45)

Fournisseurs du bois (1)

Industriel

Piveteau Bois (85)




* : L'entreprise n'est plus active
Retour à la liste