la maison dans le vercors

26420 Saint Martin en Vercors - Drôme - Auvergne-Rhône-Alpes

BÂTIMENT / LOGEMENT

Histoire du projet : Une forêt de feuillus dans le Vercors, dont une parcelle a été rendu constructible. Un terrain boisé, assez isolé. Une jeune famille implantée dans le Vercors depuis peu. Une famille soucieuse du monde dans lequel elle vit. De l'environnement naturel mais aussi humain et socioculturel. Cette famille veut donc construire sur cette langue de forêt. Première ambition : faire une maison bioclimatique, en auto construction. Etape suivante trouver un architecte car tout compte fait les démarches administratives et la technique sont plus complexes que prévues. L'équipe se compose, architecte et client s'accordent. Mais l'administration n'est pas d'accord avec ce projet « hors du commun ». Sans baisser les bras, mais en faisant quelques concessions, le projet est accepté. Ce projet est une déclinaison dans l'architecture d'une vision du vivre au 21e siècle. Il s'agit de montrer que des progrès ont été réalisés dans la construction, y compris bois. Mais aussi en terme culturel et d intégration au site, y compris dans un environnement rural. L'architecture vernaculaire ancestrale rurale n'est plus à la hauteur des enjeux environnementaux actuels. La maison devient donc le produit d'imaginaires. Client, Architecte, Maçon, Charpentier, Plombier, Serrurier ont collaborés pour réaliser ce projet. Une partie de la construction est réalisée en auto-construction. La performance énergétique atteint 60 kwh/m2/an. Créer une maison à l'échelle de la forêt : Une maison dans la forêt oblige à couper des arbres. Alors coupons en le minimum : 60 m2 pour laisser une plateforme libre. La forme : Les arbres étant haut de 14 m minimum, le parti pris est de travailler la verticalité de la maison. Organisée sur 3 niveaux, elle culmine à 10 mètres avec un volume compact et euclidien. Les ouvertures sont traitées également dans la verticalité. Au sud trois baies vitrées monumentales de 4,20 m de hauteur permettent un regard depuis l'intérieur vers l'extérieur dans toute la verticalité des arbres. Le bardage vertical accompagne cette perception. Une terrasse au dernier niveau émerge tel un solarium dans la canopée de feuillus. Les circulations et le principe constructif intérieur, créés un effet vertical de failles plongeantes. La hauteur sous plafond varie de 2,50 m à 9 m. L'intérieur de la maison est conçu comme un seul volume continu déroulant des pièces le long d'une circulation s apparentant à une promenade. Le projet présente plusieurs visages en fonction des saisons : Les feuilles des arbres tombants, le projet se déshabille et s'habille. Sous les arbres l'été, la maison disparaît sous la masse végétale. Paradoxalement elle s'impose l'hiver comme un volume aux proportions très géométrique, lieu enveloppant, au milieu d'une multitude de lignes courbes verticales décrites par les arbres nus. Description esthétique et constructive : La maison s'organise sur 3 niveaux. L'esthétique découle de contraintes constructives. Les matériaux ont été choisis pour minimiser le coût global. L'esthétique est traitée simultanément aux nécessités techniques, économique et fonctionnelle... Exemples : - Au rez de chaussée la dalle béton est brute mais passée au marbre, pour avoir un aspect minéral lisse agréable au toucher et créer une zone à forte inertie. En effet, la chaleur sera emmagasinée dans la dalle pendant les périodes de soleil lorsque les arbres n'ont pas de feuillage. Les baies vitrées au sud sont également dimensionnées pour bénéficier de l'effet de serre uniquement l'hiver. ( la canopée protège l été des surchauffe et permet l'économie d un dispositif de brise soleil). - Le bardage est laissé brut de sciage, sans traitement. Le bois va naturellement griser. Aucune plus value esthétique ou de pastiche essayant de conserver le coloris du bois d'intérieur à l extérieur n est utilisé. Ce choix est également écologique, car fait l'économie de produits. Le bardage ajouré permet également d économiser 10 % de bardage. - Le chauffage est un poêle, haut rendement, situé au centre de la maison. Des bouches diffusent la chaleur dans les pièces de vie. Le choix de ce mode de chauffage est également écologique car compact (pas de local chaufferie) et utilise le bois de chauffage disponible sur le site. Les consommations sont estimées à 4 stères par an. Il permet également de profiter de l'esthétique du feu de bois au quotidien. - La maison est équipée d'une cuve de 6 000 litres pour la récupération d'eau pluviales. Elle permet d'alimenter tout le réseau hormis la cuisine. Des toilettes sèches ont été installées au 2e étage par soucis d'économie d eau. Précisions sur les éléments bois de la construction : - La pratique totalité de la maison est en matériaux bois . hormis la dalle, les fondations et quelques éléments de serrurerie. Ce mélange permet un équilibre esthétique mais aussi thermique et acoustique du lieu. - L'ossature bois est composée de caisson bois insufflés d'un isolant en ouate de cellulose de 220 mm d'épaisseur. (OSB+ossature +Agepan). - Le bardage posé vertical ajouré est en douglas brut de sciage de 22 mm d'épaisseur, avec deux largeur de planches calepinées de manière non répétitive - « aléatoire ». - La face intérieure des murs est enduite ou peinte sur doublage fermacell (plaques à base de cellulose). -Le plancher du niveau 01 est en planches clouées debout avec panneaux de fermacell et finition parquet massif. Il est suspendu à un angle par une suspente métallique. - Le plancher du niveau 02 est composé de solivage avec finition en sous-face lame de bois et en dessus panneaux de fermacell et parquet massif. - La toiture est à deux pans et revêtue de tuiles car le PLU l'impose, composé de caissons de toitures de 270 mm d isolant.

Catégorie Bâtiment / logement
Numéro de projet3284
Adresse du projet 26420 Saint Martin en Vercors
Date de candidature24/04/2013

Bâtiment / logement

Détail projet

Surface en m² : 165
Coût total en € HT (hors foncier, hors VRD) : 230000
Coût du lot bois n°1 - € HT : 170000

Structure bois du bâtiment

Structure verticale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau ossature bois

Structure horizontale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau de bois massif (CLT, contre-cloué)
Solivage traditionnel

Charpente :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Charpente bois lamellé-collé

Revêtement bois extérieur

Revêtement bois ou dérivés :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinitionTraitements de préservation
Lame bois massif

Menuiserie intérieure et extérieure

Menuiserie extérieure :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinition
Menuiserie bois

Isolation des murs

Epaisseur (mm) Isolation intérieure des murs : Non renseigné

Isolation de la toiture

Approche environnementale : 4 m3 de bois pour le chauffage par an. Le bois est ramassé autour de la maison, rendant l'habitation pratiqument autonome en chauffage - un chauffage électrique d'appoint permet de chauffer les salle de bains. l'eau de pluie est récupérée dans une cuve de 6000 litres et alimente l'ensemble de la maison, hormis la cuisine. Des wc sec à l'étage permet une économie d'eau supplementaire. Le réseau de plomberie permet de switcher entre eau de pluie et eau de ville, très simplement.

Acteurs du projet

Maître d'ouvrage (1)

Maître d'ouvrage : Particuliers

particulier (x)

Etudes et ingénieries (1)

Bureau d'études structure bois

ARBORESCENCE (73)



Retour à la liste