Travailler – accueillir
Travailler – accueillir

TROIS AGENCES DEPARTEMENTALES

35500 VITRÉ - Ille et Vilaine - Bretagne

BÂTIMENT / LOGEMENT

L'image est plutôt unitaire, rationnelle sans doute, stricte peut-être mais assurément novatrice pour ces trois agences départementales qui, si elles se livrent dans les trois cas telle une séquence entre un espace agricole et un espace urbain, se plaisent à révéler chacune quelques caractéristiques fonctionnelles (administratives et / ou culturelles) propres et surtout une intégration au paysage qui les accueille soignée et opportune. À Bain-de-Bretagne, sur un terrain en légère pente montante vers le sud, le bâtiment se pose au nord sur le premier des trois plateaux qui structurent le site dédié dans sa globalitéà des équipements publics.À Vitré, sur une parcelle longue et étroite en hauteur, il initie une ligne construite là aussi de trois équipements publics, parallèle au tracé de la départementale 857.À Fougères, il est isolé au creux d'un noeud routier, mais se laisse avantageusement accompagner par une riche végétation. Toutefois, entre l'un ou l'autre des trois sites, les nuances architecturales restent subtiles. La domination des coûts de construction et de maintenance comme le délai de réalisation record - soit trois chantiers simultanés en dix mois - ayant de fait interdit toute fantaisie contextuelle… Architecture de la simplicité, du systématisme et du minimalisme aussi, l'équipement confirme ce concept fondateur dans ses répartitions fonctionnelles. C'est de part et d'autre d'une circulation centrale, même si celle-ci, au rez-de-chaussée notamment, peut ici ou là se décaler quelque peu pour mieux s'adapter aux usages requis et offrir de belles dilatations et transparences transversales et / ou longitudinales, que s'organisent les bureaux et autres espaces. Les cloisons, ossaturées en bois, libérant de larges bandes vitrées toute hauteur de façon à offrir en ces lieux une lecture des activités qui s'y déroulent.

Catégorie Bâtiment / logement
Numéro de projet3576
Adresse du projet 35500 VITRÉ
Date de candidature23/04/2013

Bâtiment / logement

Détail projet

Volume lot bois n°1 - m³ : 652

Structure bois du bâtiment

Structure verticale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau ossature bois

Structure horizontale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau de bois massif (CLT collé ou CLT cloué)

Charpente :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Charpente industrielle

Revêtement bois extérieur

Revêtement bois ou dérivés :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinitionTraitements de préservation
Lame bois massif

Menuiserie intérieure et extérieure

Menuiserie extérieure :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinition
Menuiserie bois

Isolation des murs

Isolation intérieure des murs :

Produit
Ouate de cellulose
Epaisseur (mm) Isolation intérieure des murs : 300

Isolation extérieure des murs :

Produit
Fibre de bois (Panneaux)
Epaisseur (mm) Isolation extérieure des murs : 40

Isolation de la toiture

Approche environnementale : Quant aux résultats environnementaux obtenus, ils sont d'autant plus probants que les principes bioclimatiques ont été garantis, avec certes la forme simple et compacte et sa structure bois, mais aussi son enveloppe à isolation renforcée (240 mm de ouate de cellulose, 50 mm de fibre de bois, 300 mm en toiture), ses menuiseries à double vitrage au sud (vitrage : UG = 1,10 W/m².°K ; cadre et vitrage : UW = 1,40 W/m².°K), ses menuiseries à triple vitrage au nord (vitrage : UG = 0,60 W/m².°K ; cadre et vitrage : UW = 0,78 W/m².°K), son épaisse coursive de 2,70 m de large au sud qui est de surcroît associée à une résille en acier galvanisé recevant une végétation annuelle et grimpante assumant un rôle de protection solaire. Avec également un éclairage naturel omniprésent (dans chacune des pièces et circulations), une ventilation naturelle nocturne traversante, des impostes ouvrantes, une préfabrication en atelier… Avec enfin une opportune installation technique : une ventilation à double flux dotée d'un récupérateur de chaleur dont le rendement atteint 80,5 % d'efficacité de l'échangeur, et que complète un chauffage électrique d'appoint. Tous ces principes bioclimatiques mis en oeuvre ont permis d'atteindre les performances énergétiques souhaitées. Lesquelles ont confirmé l'état de bâtiment basse consommation. Un état que confortent également les résultats des tests finaux sur l'étanchéitéà l'air.

Descriptif technique : Si la fantaisie n'était assurément pas de mise, la rigueur conceptuelle et constructive a été en contrepartie déclinée à l'extrême. Ceci pour aboutir à une grande simplicité - formelle et construite. Avec en résumé : une dalle et une cage d'escalier en béton, des panneaux préfabriqués à ossature en bois, un bardage en lames de sapin « douglas » verticales, des épines extérieures en sapin « douglas » supportant des passerelles métalliques en façade sud, des menuiseries bois en mélèze triple vitrage, des planchers bois de multiplis de sapin « massif » (support d'une isolation acoustique et d'une chape flottante), des refends à ossature bois et renfort métallique garantissant le contreventement et en toiture, un solivage traditionnel avec des panneaux de multiplis de sapin supportant une couverture étanchée. Le montage est de surcroît particulièrement rapide, dès lors qu'il a été minutieusement préparé en atelier. Il est orchestré en sept temps pour la structure et le bardage bois. Ce qui a permis de réaliser les trois bâtiments en dix mois. C'est sans conteste pour optimiser écologiquement et économiquement les trois constructions que les choix conceptuels ont ciblé une architecture minimaliste, aux composants répétitifs, et de fait garante d'une opportune standardisation. Avec une matière calculée au plus juste, des détails d'autant plus précis et soignés qu'ils sont récurrents, la préfabrication des composants s'est naturellement imposée. La structure, composée d'éléments modulaires de 41 trames de 1 m d'entraxe, a ainsi été réalisée en atelier. Et si la durée du chantier a pu être réduite, les nuisances en ont encore été minimisées grâce notamment à la légèreté des composants acheminés sur le site. Leur mise en oeuvre, en n'exigeant que de petits engins de levage, a permis de réduire les nuisances (bruits et poussières) usuellement inhérentes au chantier.

Acteurs du projet

Maître d'ouvrage (1)

Maître d'ouvrage - Etat ou collectivité (locale et territ)

DÉPARTEMENT D'ILLE ET VILAINE (35)

Etudes et ingénieries (4)

Maître d'oeuvre - architecte Mandataire

Fabienne Bulle Architecte & Associés (92)

Bureau d'études structure bois

SIBAT (75)

Bureau d'études thermique

SIBAT (75)

Economiste

SIBAT (75)

Entreprises des lots bois (1)

Charpentier

Cruard Charpente et Construction Bois (53)




* : L'entreprise n'est plus active
Retour à la liste