Apprendre – se divertir
Apprendre – se divertir

Lycée Chateaubriand - Réhabilitation de l'internat

35000 RENNES - Ille et Vilaine - Bretagne

BÂTIMENT / LOGEMENT

PARTI ARCHITECTURAL L'opération consiste en la réhabilitation sur 4 niveaux (R+1 à R+4) de l'imposant bâtiment de l'Internat du Lycée Chateaubriand, bâtiment emblématique de la 2ème moitié du XXème siècle, par sa facture systématique issue de la production de modèle constructif dans la filiation des ouvrages réalisés pour le Campus de Beaulieu par l'architecte Louis Arrètche. On reconnaît en tête de pont du bâtiment au Sud, la verrière toute hauteur de l'escalier qui contraste par sa transparence avec la masse minérale du bâtiment où la structure poteau-poutre s'affiche largement en façade avec aux étages des modénatures horizontales soulignant chaque plancher. Bâtiment dès le départ destinéà l'accueil de l'Internat en étage, la façade haute affiche les dortoirs par un jeu d'alternance d'enduits en camaïeu et un motif de baies vitrées répétitif. A bien y regarder, l'ensemble immobilier qui se lit aux premiers abords comme une architecture minimaliste, laisse apparaître des variations d'aspect, qui semblent importantes à révéler dans l'optique d'une rénovation cohérente qui traduise architecturalement la transformation sans renier l'origine stylistique. ORIENTATIONS ARCHITECTURALES Le programme prévoit la mise en place de 200 lits d'Internat sur les 4 niveaux supérieurs dans le bâtiment existant avec mises en conformité d'accessibilité aux personnes à mobilité réduite et aux normes de sécurité incendie. Les façades Est et Ouest ont été démolies et reconstruites avec recomposition intégrant une isolation du bâtiment par l'extérieur. Le parti architectural reprend les grandes lignes de force de la façade existante, notamment en soulignant la structure verticale régulière, modénature pleine au niveau des poteaux, assortie d'une modénature horizontale filante marquant le nez de plancher et la force rectiligne du bâtiment dans le paysage arboré existant. Sachant que la longueur du bâtiment est de 60 mètres sur 13 de large, les R+1, R+2, R+3 et R+4 s'organisent par aile, les sanitaires et les douches-lavabos proches de l'entrée au centre du bâtiment de chaque zone d'internat. La tisanerie largement vitrée assurera l'apport de lumière naturelle dans la circulation centrale où se distribuent les chambres. Les chambres s'alternent en chambre simple et double dans la trame de la structure existante du bâtiment avec les chambres triple au R+1. Les chambres disposent d'un ouvrant à l'italienne et l'occultation de la lumière du jour se fera par store d'intérieur.

Catégorie Bâtiment / logement
Numéro de projet3588
Adresse du projet 136, boulevard de Vitré
35000 RENNES
Date de candidature19/04/2013

Bâtiment / logement

Détail projet

Surface en m² : 3070
Volume lot bois n°1 - m³ : 70

Structure bois du bâtiment

Structure verticale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau ossature boisEPICEA DE SITKABretagne

Structure horizontale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Non précisé

Charpente :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Non précisé

Revêtement bois extérieur

Autre revêtement métallique :

Produit
Acier

Menuiserie intérieure et extérieure

Isolation des murs

Isolation intérieure des murs :

Produit
Laine de bois souple
Epaisseur (mm) Isolation intérieure des murs : 160

Isolation de la toiture

Approche environnementale : DESCRIPTIF SOMMAIRE GENERAL Dans le bâtiment est conservé dito existant les éléments suivants : - les escaliers en intérieur - les planchers béton alvéolaires - la verrière de l'escalier Sud en extérieur - certaines gaines verticales existant dans les pignons, au droit des escaliers. RAVALEMENT 1. Façades Pour améliorer substantiellement les performances thermiques du bâtiment, a été mis en oeuvre : - Façades Ouest et Est - R+1 à R+4 : ossature bois + isolation en laine de bois, appliquées en extérieur, y compris menuiseries intégrées, finition bardage métallique avec modénature interprétant l'écriture de la façade d'origine avec bandeau de rive de plancher en métal. Finition intérieure par doublage plaque de plâtre sur partie pleine et complément d'étanchéitéà l'air et isolation par laine de bois. - Pignons : isolation intérieure en laine de bois et doublage plaque de plâtre, afin de conserver l'aspect extérieur béton brut en joint creux d'origine. Les cages d'escalier en béton brut ne sont pas isolées par l'extérieur (sauf façade Est de l';escalier central dont les menuiseries sont remplacées) ; les portes d'accès à l'internat depuis les escaliers sont remplacées et isothermes afin de permettre le continuum thermique des espaces habités. 2. Toiture La totalité de l'étanchéité est refaite en membrane PVC avec mise en place de 26 cm d'isolation. FINITIONS INTERIEURES - cloisons plaques sèches isolantes phoniquement CF 1 H entre locaux - sol linoléum dans locaux courants - sol carrelage dans locaux humides avec étanchéité et forme de pente dans les locaux douches - cloisonnements légers en stratifié pour sanitaires et douches - peinture et certains éléments décoratifs en revêtement muraux sur toile de verre. ACCESSIBILITE PMR - mise en place ascenseur desservant tout les niveaux du bâtiment E et du bâtiment F - chambre PMR à chaque niveau, équipée d'une salle de bains - accessibilité des locaux communs aux PMR - sanitaires communs avec équipement permettant l'accès aux PMR sur les WC - EAS : proposé assuré par chambre PMR à chaque niveau ou sur palier escalier Sud ou Est. SECURITE INCENDIE L'ensemble est classé en R 3éme catégorie. Les accès pompiers aux façades Bâtiment F en façade Ouest L'organisation projetée permet de conserver des longueurs de circulation qui ne nécessitent pas d'ajout d'escalier, les issues existantes étant suffisantes par rapport à l'effectif attendu dans le bâtiment. L'établissement étant entièrement équipé d'un SSI de catégorie A, la règle du C+D n'est pas applicable et permet l'utilisation de laine de bois en façade.

Descriptif technique : DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE CHARPENTE OSSATURE BOIS BARDAGE 1 Préparation aménagement du chantier ; grues pour élévation des panneaux et nacelle pour mise en place sur façade en évitant les arbres existants conservés à proximité des façades plans études et descentes de charge ; calepinage des panneaux en atelier 2 Ossature Bois modules façades R+1 à R+4 * en façades Est et Ouest Bât F, mise en place d'une façade isolante composée de panneaux préfabriqués en ossature bois (bois local en Epicéa de Sitka - C24) avec mise en place d'isolation et des baies vitrées en atelier, installés sur équerre métallique au nu de la façade existante entre poteaux et nez de dalle menuiseries extérieures en alu laqué (non possibilité de menuiseries extérieures en bois suivant impératif de maintenance du Maître d'ouvrage) vitrage UW de 1,7 pour les châssis ouvrants proposés à projection sur l'extérieur (ouverture à l'italienne) vitrage UW de 1,3 pour les châssis fixes, partie pleine en remplissage tôle plane laquée + isolation en laine de bois de 160 mm d'épaisseur avec R = 3,5 Les menuiseries sont posées en atelier lors de la fabrication des panneaux pour améliorer l'étanchéitéà l'air de la façade rapportée Gabarit des panneaux transportés ; 12m x 4m Finition étanchéité en nez de dalle et en latéral par frein vapeur masqué par doublage de type plaque de plâtre Modénature horizontale en nez de dalle : réalisée par bandeau acier galvanisé rapporté permettant de masquer le raccord des panneaux et répondant aux critères de sécurité incendie. Le principe de pose des panneaux préfabriqués bois en façade s'effectue du bas vers le haut et permet une réalisation fiable en étanchéitéà l'air, rapide et propre pour la reconstitution des façades, améliorant ainsi le gain de productivité du chantier. FINITIONS 1 Menuiseries intérieures Bois porte un vantail pleine, huisserie en hêtre lamellé collé d'essence locale châssis fixes vitrés bois CF locaux Tisanerie plinthe sapin maritime tablettes de finition des allèges fenêtres en pin maritime de 3 cm d'épaisseur d'essence local 2 Peinture peinture satinée sur toile de verre Coefficient d'émissivité A+ (- de 10 microgramme /m3) 3 Sols souples ragréage fibré sur chape existante conservée après reprise suite démolitions cloisons revêtements de sol linoléum 4 Carrelage - Faïence chape neuve décaissés douchesétanchéité et forme de pente et siphons de sol pour douches à l'italienne, y c chambres PMR OBJECTIFS ENERGETIQUES Voir les 2 schémas joints dans la rubrique "plans"

Acteurs du projet

Maître d'ouvrage (1)

Maître d'ouvrage - Etat ou collectivité (locale et territ)

CONSEIL REGIONAL DE BRETAGNE (35)

Etudes et ingénieries (5)

Maître d'oeuvre - architecte Mandataire

HIAULT ARCHITECTE (35)
MR Désirs d'Espaces (35)

Bureau d'études structure bois

Forces et Appuis Bureau d'études structure (35)

Bureau d'études thermique

LOUVEL GÉRARD (35)

Economiste

MR Désirs d'Espaces (35)

Entreprises des lots bois (3)

Charpentier

QUÉMARD (ETS) (22)
BINOIS MENUISERIE (35)
IC BOIS (56)



Retour à la liste