Apprendre – se divertir
Apprendre – se divertir

MAISON D'ACCUEIL STATION DU LAC BLANC

68650 LE BONHOMME - Haut Rhin - Grand Est

BÂTIMENT / LOGEMENT

La volonté du Maître d'Ouvrage, le Syndicat Mixte pour l'Aménagement de la Station du lac Blanc a été de construire un bâtiment faisant un usage maximum du matériau bois de manière à ce qu'il soit représentatif de l'acticitééconomique de Montagne Vosgienne tout en s'intégrant dans le site naturel de la station du Lac Blanc Implantée dans le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges et le Site Grande Crête - Col de la Schlucht. De plus, le Maître d'Ouvrage demandait à optimiser la mise en oeuvre de matériaux écologiques et de rendre le bâtiment le plus économique possible en matière de consommation d'énergie. L'idée d'un chalet ne lui aurait pas déplu.

Catégorie Bâtiment / logement
Numéro de projet3785
Adresse du projet CD 48 Route du Bonhomme au Louschbach
68650 LE BONHOMME
Date de candidature17/04/2013

Bâtiment / logement

Détail projet

Surface en m² : 511
Volume lot bois n°1 - m³ : 160

Structure bois du bâtiment

Structure verticale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau ossature bois

Structure horizontale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Solivage traditionnelSAPIN
Panneau de bois massif (CLT collé ou CLT cloué)SAPIN

Charpente :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Charpente bois lamellé-colléSAPIN

Revêtement bois extérieur

Revêtement bois ou dérivés :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinitionTraitements de préservation
Lame bois massifMELEZEAucune finition

Autre revêtement métallique :

Produit
Zinc

Menuiserie intérieure et extérieure

Menuiserie extérieure :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinition
Menuiserie boisPIN SYLVESTRE
Menuiserie mixtePIN SYLVESTRE
Mur rideau boisPIN SYLVESTRE

Isolation des murs

Isolation intérieure des murs :

Produit
Ouate de cellulose
Epaisseur (mm) Isolation intérieure des murs : 140

Isolation entre-montant des murs :

Produit
Fibre de bois (Panneaux)
Epaisseur (mm) Isolation entre-montant des murs : 80

Isolation extérieure des murs :

Produit
Fibre de bois (Panneaux)

Isolation de la toiture

Approche environnementale : Au départ des études, la forme effilée et rocheuse du terrain, sur un dénivelé de 7,00 m en moyenne entre deux routes et exposé plein nord ne favorisait pas la conception aisée d'un bâtiment bioclimatique. C'est pourtant cette contrainte qui a guidé les orientations environnementales prioritaires du projet en optant pour 2 façades majeures Nord et Sud. Les façades Nord et Ouest très exposées aux intempéries sont très fermées, protégées par un bardage zinc, alors que la façade sud est une façade ouverte sur les pistes, bardée de bois apparent, protégée par une galerie de circulation et une toile brise soleil et brise vent. À l'Est, le volume annexe est dédié au bois et bardéà claire voie. Le bâtiment est construit sur un sous-sol semi-enterré en béton architectonique qui gère la différence de niveau entre les deux routes. Le choix du matériau Bois : Le Bois et ses dérivés se retrouvent dans un grand nombre de lots. Cela traduit l'engagement en démarche environnementale et écologique associé aux exigences de la basse consommation énergétique. Le principe constructif en bois s'adapte parfaitement aux contraintes du projet et à sa forme longiligne due à la forme même du terrain d'assiette. Les matériaux bois mis en oeuvre dans le bâtiment par leurs qualités environnementales répondent également en tous points aux réglementations en vigueur et aux critères de : Stabilité mécanique - Adaptation aux normes parasismiques -Facilité de mise en oeuvre - Sécurité - Tenue au feu - Isolation thermique et acoustique - Durabilité - Confort - Longévité - Souplesse d'utilisation - Étanchéitéà l'eau et à l'air - Recyclage Bilan PUITS DE CARBONE : L'ensemble des matériaux bois et dérivés dans le bâtiment permet de stocker 80 tonnes de CO2 Choix constructifs en Ossature Bois et Caissons Isolés pour les rez-de-chaussée et 1er étage : Ossature bois massif et lamellé-collé en bois de pays tant que faire se peut, pin d'Alsace, épicéa, mélèze. Traitement de l'eau : L'eau potable est obtenue à partir d'un captage et d'un stockage mutualisés pour les trois exploitants locaux (le bâtiment + 2 auberges). Dans les mêmes conditions, un système de traitement de l'eau par UV est installé dès l'entrée dans le bâtiment. Sur place, le cycle de l'eau est très court puisque l'eau est captée à quelques centaines de mètres en amont. L'architecte a proposé un assainissement par phytoépuration qui permet de restituer l'eau filtrée à une centaine de mètres en aval. Le transit entre eau captée et eau restituée est inférieur à 500 m de distance. La consommation d'eau est réduite au robinet par des réducteurs de pression, mousseurs et bulleurs comme à l'accoutumée depuis de nombreuses années dans nos projets. ASSAINISSEMENT : Réalisation d'un assainissement par PHYTOEPURATION pour les 3 équipements riverains mutualisés. La collecte d'E.U. se fait sous le niveau de la route D 148 en direction du Col du Bonhomme (route basse). Le lagunage est estimé pour un équivalent 4 000 habitants, optimum de fréquentation en haute saison. FACTEUR SANTÉ : La prise en compte du facteur santé reste une priorité pour l'atelier VITALIS A & E membre actif du mouvement Habitat Sain dans les années 1990. La qualité de l'air est prise en compte au niveau des risques d'émanations de COV sur les matériaux mis en oeuvre, tous majoritairement Biosourcés. Le Zinc a été utilisé non seulement pour sa durabilité et son étanchéité dans les conditions de haute montagne, mais aussi pour les qualités du zinc titane à filtrer les ondes électromagnétiques provenant d'une ligne à très haute tension (THT) passant à 50 m. Ce Zinc - Titane permet de caparaçonner le bâtiment mis à la terre. L'ambiance intérieure est ainsi mieux protégée du champ électromagnétique. Par ailleurs, le bâtiment est protégé par un paratonnerre.

Descriptif technique : Etablissement classé ERP du 2ème groupe, 5ème catégorie, activité type L (accueil, vente) et W (bureaux et soins), le programme du bâtiment contient : - Les bureaux du Syndicat d'Aménagement de la Station du Lac Blanc, - L'espace de vente de l'école de ski français (ESF), - Les locaux des pisteurs - secouristes (bureau, infirmerie), - La gendarmerie et son logement de fonction, - Les locaux communs, vestiaires pour chaque fonction. - Des sanitaires publics. - Des locaux communs de rangement du matériel et de garages. Complexe murs extérieurs très performants : - OSB 15 mm d'ép. (scotché parfaitement étanche à l'air, SD 5 fois supérieur à paroi extérieure), - Montants bois de 60 x 200 mm + contreventement par 1 croix métallique intérieure au bâtiment. - Isolation entre montants en ouate de cellulose insufflée (par technique de spray-on, méthode certifiée) - ép. 200 mm. Densité environ 60 kg/m3 - Panneau extérieur "DWD protect''. Épaisseur : 22 mm. Densité>700 kg/m3 faisant pare pluie. - Espace Ventilé 30 mm. - Bardage extérieur en Mélèze sur façade sud. 22 mm Le plus : - Complément d'isolation intérieure par ouate de cellulose dans le plénum technique 6 cm (isolation réalisée après pose des éléments techniques): Densité 50 kg/m3 Résistance thermique de ce complexe : R = 6,15 m2k/W (R= 5,86 m2k/W annoncéà l'appel d'offres). - Murs à ossature bois intérieurs : Montants bois massif et bois lamellé-collé, contre ossature bois, remplissage en ouate de cellulose insufflée. - Poteaux ronds bois lamellé-collé. - Sous poutres et linteaux bois lamellé-collé. - Consoles et supports de porte à faux en bois lamellé-collé. - Mur garde-corps intérieur en ossature bois. - Platelage extérieur : en Mélèze pour galerie sud extérieure. Complexe plancher bois : - Système Constructo ; Dalles massives de planches collées verticalement assemblés par rainure et languette. - Plancher sur lambourdes + revêtement de sol « linoléum » - Isolation phonique entre lambourdes par panneau ouate de cellulose. Toiture : Caissons chevronnés avec isolation renforcée en ouate de cellulose. - Densité entre 55 et et 60 kg/m3 Épaisseur 30 cm - Chevrons bois, KERTO et frein vapeur, panneaux DFP extérieur pare-pluie. Couverture : Bacs de zinc assemblés à joint debout sur double étanchéité. - Soit : Panneaux DFP + Pare pluie feutre bitumineux. (Pente de 15% pour une moindre prise aux vents). Résistance thermique du complexe toiture : R =7,95 m2k/W (appel d'offres = 7,57 m2k/W) Les menuiseries extérieures - K = 1,1 W/m2K (sont en bois sapin lamellé-collé 3 plis à capotages alu. et triple vitrage pour les fenêtres exposées aux intempéries et à double vitrage pour la façade sud.) Pour une bonne préservation de la quincaillerie, le BE Thermique a suggéré que les châssis fixes (majoritaires) soient en triple vitrage et que les ouvrants soient en double vitrage haute isolation. - Les menuiseries intérieures, mobiliers, aménagements et habillages sont majoritairement en bois et dérivés et sont réalisés par les artisans locaux : blocs-portes simples, blocs-portes coupe feu, châssis vitrés, panneaux menuisés, placards, banque d'accueil, vestiaires, faux-planchers. - Les éléments coupe-feu sont en frêne local validé par le Bureau de contrôle. Les peintures et produits de finition sont aux normes environnementales avancées : Peintures écologiques et label NF environnement. Huile de lin à l'ancienne. CHAUFFAGE + ECS Base : - Centrale (VMC) double flux avec récupérateur haut rendement (supérieur à 90%). Complément : - Chaudière automatique bois granulés (32 KW) - Silo (33 m3) intégré au bâtiment et attenant à la chaufferie. - La chaudière assure la production d'eau chaude sanitaire via un préparateur à accumulation + distribution sur bouclage. - Distribution de chaleur par radiateurs. Complément débrayable pour espace tampon à occupation variable (entrée publique / office de tourisme) par panneaux rayonnants en plafond. 2 TESTS D'ÉTANCHEITE à l'AIR : Débit de fuite du bâtiment n50 = 1,1 (La norme réglementaire 2011 est entre 1,7 et 3) Depuis le teste d'étanchéité, des reprises ont été faites sur quelques menuiseries, et une prise d'air parasite entre les volumes gendarmerie et Ecole de ski. Ces interventions efficaces ont fait baisser ce débit de fuite sans avoir été vérifiées par un nouveau test. - Réduction et maîtrise des consommations énergétiques - Voir études Solares Bauen; À l'usage, les consommations sont vérifiées avec une consommation d'1 silo / an. - Évaluation du bâtiment en coût global : - Évaluation des énergies grises pour la construction. Pas d'évaluation chiffrée. - Pérennité, entretien et maintenance. Pas d'évaluation chiffrée. Le bois est protégé par le zinc pour toutes les parties très exposées. Une partie du bardage mélèze reste apparente dans la galerie piétonne couverte. Une partie du bardage mélèze est exposée sur une surface réduite. Lames à claire voie non traitée facilement remplaçables. Peu d'échafaudage nécessaire pour l'entretien maintenance. Le zinc titane est compté pour une durée minimum de 30 ans sans intervention particulière. - Le chantier a fait l'objet d'une Charte de Chantier Vert.

Acteurs du projet

Maître d'ouvrage (1)

Autres

SYNDICAT MIXTE pour l'Aménagement du LAC BLANC (68)

Etudes et ingénieries (5)

Maître d'oeuvre - architecte Mandataire

VITALIS Architecture & Environnement (68)

Bureau d'études structure bois

SEDIME (68)
CEDER (68)

Bureau d'études thermique

SOLARES BAUEN (67)

Economiste

TEC 3 (68)

Entreprises des lots bois (4)

Charpentier

Piasentin (67)

Menuisier

HUNSINGER (67)
MENUISERIE CHIODETTI CARL (68)

Autre lot de la construction

TECHNOCHAPE Isolation (68)



Retour à la liste