Travailler – accueillir
Travailler – accueillir

Laboratoire de biologie médicale

49250 Beaufort-en-Vallée - Maine et Loire - Pays de la Loire

BÂTIMENT / LOGEMENT

La conception du projet s’appuie sur une analyse contextuelle fine et elle a été guidé par 3 objectifs principaux et participe à la singularité du projet. 1. Un projet identifiable dans son environnement. Créer un lieu de référence situé au sein d'une zone d'activités commerciales et à la limite d'un quartier pavillonnaire récents. Il devra renforcer l’attractivité du site et améliorer l’image de l’ensemble tout en recherchant à inscrire le projet dans son contexte. 2. Signaler les accès et travailler les liaisons sécurisées pour les flux piétons. Traiter l’accès et le stationnement des véhicules différencié pour le personnel, les usagers privés et les acteurs professionnels extérieurs. 3. Affirmer la lisibilité du programme par une organisation fonctionnelle lisible et compacte. La traduction du programme se fait en rapport avec les 4 profils du bâti (A. Hall/attentes/sanitaires public, B.Accueil/ prélèvement/Traitement des analyses, C. Labo/Bureau/Patio/salle de repos, D. vestiaires personnels/stockage). Conçu sur la base d’un volume simple et épuré, le plan fonctionnel de l’ensemble se veut le plus compact possible dans un souci d'économie du projet et d'optimisation des flux. Le choix d'une implantation du laboratoire en retrait du chemin de la poissonnière résulte de la nécessité de créer des espaces de stationnement différenciés. La volumétrie fait référence aux typologies locales, le gabarit du projet et la forme de sa toiture reprend deux formes contextuelle et historiques ; Au XVe siècle, Beaufort en Vallée profite d'un essor économique important grâce notamment à la fabrication de toiles par les ateliers des tisserand des Manufactures royales. Aujourd'hui, le développement économique de la commune repose sur la filière végétale. Cela donne lieu à un paysage ponctué par des tunnels d'horticulture s'organisant sur le principe des parcelles en lanières du tissu rurral. Le projet reprend ainsi le rythme successif des versants de toitures calquées sur les gabarits des serres horticoles et détermine une trame intérieure régulière dans laquelle s'organise rigoureusement le programme. La gradation de la zone publique vers l'espace professionnel s'organise d'Est en Ouest. L’enveloppe du bâti se contraste entre le "ruban" noir continu de tôle d'acier laqué à joints debout habillant les toitures, les façades Est et Ouest les plus exposées, des élévations Nord et Sud en panneaux de bois saturés blanchis. Les joints debout rappelle le profil des serres et les panneaux en multi-plis de bois douglas en chevauchement, les systèmes ventilés en pignons. Les teintes contrastées du projet s'harmonise avec le bâti environnant à dominante ardoise et enduit clair. L'entrée s’identifie sans artifice, mais par une simple extrusion du volume pour mieux identifier l'accès principale. En prolongement extérieur, les cheminements en béton balayé découpent les surfaces enrobés en zones de stationnement prédéfinis (Professionnels/public) et marquent les accès PMR. La mise à distance des élévations et pieds de bardage est assurée par des parterres plantés de plantes vivaces et graminées. La volonté d’une harmonie dans le traitement de l'enveloppe et des espaces intérieurs a conduit à l'utilisation de principes détournés simples, rigoureusement dessinés. Ils permettent de transposer les économies structurelles vers des choix de matériaux de façades et d’agencement intérieur qualitatif contribuant à la singularité du projet. Rien ai laissé au hasard, jusqu'au choix et à la disposition des luminaires en tubes agrémentant tout le projet et s'associant à l'image des "éprouvettes" utilisées dans un laboratoire d'analyse de biologie médicale.

Catégorie Bâtiment / logement
Numéro de projet4437
Adresse du projet ZAC de La Poissonnière
49250 Beaufort-en-Vallée
Date de candidature24/02/2020

Bâtiment / logement

Détail projet

Surface totale du bâtiment en m² : 335
Coût total en € HT (hors foncier, hors VRD) : 553065
Coût du lot bois n°1 - € HT : 100781.50
Coût du lot bois n°2 - € HT : 48782.20

Structure bois du bâtiment

Structure verticale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau ossature boisEPICEA (sapin du nord)EuropeJe n'ai pas l'information

Structure horizontale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Plancher béton

Charpente :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Charpente industrielleEPICEA (sapin du nord)EuropeJe n'ai pas l'information

Revêtement bois extérieur

Revêtement bois ou dérivés :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinitionTraitements de préservation
Panneau contreplaquéDOUGLASFranceSaturateur

Autre revêtement métallique :

Produit
Acier

Menuiserie intérieure et extérieure

Isolation des murs

Epaisseur (mm) Isolation intérieure des murs : 80
Epaisseur (mm) Isolation entre-montant des murs : 145

Isolation de la toiture

Epaisseur (mm) Isolation intérieure de la toiture : 360

Approche environnementale : Relation avec l’environnement : La volonté d’une harmonie avec l'environnement avec une économie de projet a conduit au choix volumétrique des serres horticoles. Approuvé par l’ABF, le bâtiment situé en frange de bourg fait le lien entre activités horticoles, zone commerciale et pavillonnaire récent. Son profil s'identifie au contexte beaufortain. Matériaux - procédés structurels : (Préfabrication des systèmes constructifs (Ossature bois/fermettes industrielles), Panneaux multiplis et montant de Bardage bois « Douglas »), Agencement/mobilier bois massif peuplier. Traitement des bois extérieurs par saturateur (Non filmogène) Qualité d’usage : Intégration du bâtiment à l’échelle du site, facilité d’accès du piéton (accès et desserte protégé le long du bâti). Organisation fonctionnelle simple et lisible assurant le repérage (Interactions directs et visuels des espaces, réduction des circulations tout en assurant la limite des zones accessibles au public, des espaces techniques. Espaces d'accueil et d'attente largement dimensionnés et modulables offrant une polyvalence d’usage et d'occupation. Espaces de rangements intégrés et adaptés pour chaque activités. Agencements incorporées, signalétique intérieure identifiée et claire, intégration des tapis de propreté (Durabilité des sols, réduction des temps d’entretien/nettoyage). Confort hygrothermique : (Conception bioclimatique > Orientation SUD > Apport solaire en confort d’hiver, contrôle solaire d’été par brise soleil orientables, forte isolation et imperméabilité à l’air justifiée. Volume traversant Nord/Sud pour ventilation naturelle des espaces. Accès principal sur élévation Est la mois exposé avec Sas d'entrée. Confort acoustique : Intégration des systèmes correctifs d’absorption acoustique dans le principe constructif, effets caissons avec trame de structure rapprochée avec parement des rampants en panneaux de fibres de bois, bonne performance des menuiseries ext. en aluminium thermolaqué à RPT et double vitrage> Nuisance acoustique p/r à l’extérieur). Confort visuel : Apport d’ensoleillement pour tous les espaces d'activités avec contrôle thermique et lumineux par brise soleil orientables sur les élévations Est et Sud. Éclairement naturel assuré pour toutes les pièces par le biais du patio ou des puits de lumière Vue directes pour l’accueil, vues traversantes d'intercommunication avec possibilité d'occultation (Store vénitien) Ambiances chaleureuses intérieures (peuplier/ teintes neutres). Teintes différenciées au sol (zone d’attente/zone de prise en charge). Enveloppe mate et partiellement sombre extérieur éliminant les phénomènes d’éblouissement depuis l’extérieur. Energie, Chauffage, rafraîchissement, ECS : Energie électrique primaire uniquement avec système simple > Chauffage et rafraîchissement par système aérothermique réversible (Flexibilité des mise en température p/r à l’usage et l'occupation sporadique des locaux) et production ECS par Ballons thermodynamique. Robinetteries temporisées sur mitigeurs centralisés. Ventilation, Eclairage : Ventilation simple flux. Eclairage à faible consommation d’énergie (Led) temporisé. Confort Olfactif : (VMC spécifiques dans les vestiaires et locaux de rgts), tous les sanitaires publics et salles de prélèvement dispose d'ouvertures assurant une sur-ventilation naturelle. Qualité sanitaire de l’air : (Utilisation de peinture Minérale étiquetés A+, ventilation naturelle traversante Nord/Sud et en toiture, plaque de plâtre activ’air, Faux plafonds fibre de bois naturel). Qualité de l’eau : (Bouclage du réseau ECS > Suppression des eaux stagnantes (Légionellose), . Gestion des déchets d’activité : Economie de matière par la conception de la trame structurelle Entraxe 58/60cms > Utilisation des dimensions standardisés d'ossature et charpente bois, des parements extérieurs et intérieurs, des complexes isolant. La livraison sur site des éléments préfabriqués en ateliers à permis la réduction des nuisances sonores et d’activité.

Descriptif technique : Le principe constructif détourné des serres métalliques en construction bois préfabriqué a démontré un bon rapport qualité/prix, une rapidité de mise en oeuvre, une économie de matière et une réduction des nuisances et des déchets. Les 4 profils en pignons se calent sur un entraxe de 5,40m déterminé par une trame de 60cms correspondant à la dimension standard des panneaux multi-plis douglas de façades, dans le sens longitudinales la longueur est déterminé par la taille précise des bacs à joints debout manufacturé de 58cms (couverture) /29cms (bardage). Si, la volonté d'un volume haut sous rampant dans la zone d'accueil du public a défini une structure par portiques chevronnées mixtes acier/bois, les 3 volumes regroupant les zones plus techniques avec faux plafonds ont privilégiés une charpente industrielle de type fermettes. Ce dernier principe économique conciliant charpente et faux solivage est d'autant adapté aux faibles portées, au passage des réseaux, aux formes du projet qu'il reprend le principe constructif préfabriqué voulu. Dans la même logique, les murs d'ossature bois se calent à la trame prédéfinies dans lequel s'inscrit aussi les percements. Les entraxes 58/ 60cms assure l’utilisation des dimensions standardisées des éléments de façades et de couverture, mais aussi des parements intérieurs, des faux plafonds, jusqu'au rouleaux d’isolant minéral et a permis la réduction des pertes des matériaux avec la livraison sur site de tous éléments prédécoupés ou façonnés en ateliers contribuant à la réduction des temps de pose, des pertes et déchets de matériaux, des nuisances sonores d’activité, à la garantie d’homogénéité des parements et qualité de mise en oeuvre. Dans le respect de la réglementation RT 2012, le niveau de performance thermique associée au confort acoustique sans artifice et le choix d’équipements techniques simples à l’entretien facile, a permis de réduire les coûts en réduisant du même coup les charges de maintenance. Le traitement intérieur du volume d'accueil du public a été dessiné sur mesure pour intégrer des agencements singuliers en lien avec le principe constructif. Les plafonds en rampants habillés de dalles naturelles de fibre de bois entrecoupés de chevrons de peupliers massif assurent le niveau d'absorption acoustique et participe à l'esthétique et l'ambiance chaleureuse des espaces du hall et d'attentes. Insérés dans les montants verticaux, les bureaux d'accueil des patients et les assises en contreplaqué de peuplier se calent logiquement dans la trame. Des pare-vues de même essence conçus dans la continuité des parements bois extérieurs inti-misent l'accès aux salles de prélèvement.

Acteurs du projet

Maître d'ouvrage (1)

Maître d'ouvrage - Industriels - commerçants - entreprise

BIOLARIS - LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE (53)

Etudes et ingénieries (4)

Maître d'oeuvre - architecte Mandataire

Atome Architectes (49)

Bureau d'études structure bois

Even Structures (49)

Bureau d'études thermique

AB Ingénierie (49)

Economiste

Atome Architectes (49)

Entreprises des lots bois (3)

Charpentier

Construction Trillot Sas (49)

Menuisier

BATI-DECOR (49)
SARL PARCHARD (49)




* : L'entreprise n'est plus active
Retour à la liste